Bonjour à tous mes ptits poulets !!!

 

Aujourd’hui, parlons peu, parlons bien, je vais aller droit au but.

 

TU TE KIFFES, pis faut que tu arrêtes de mentir là-dessus tout le temps.

 

Non mais c’est vrai quoi, tu te fous d’la gueule de qui ???

Tu peux la faire à l’envers à tout ton entourage, mais pas à moi… Après tout, je suis Alice Kara, et j’ai botté tellement de culs depuis toutes ces années, que je connais les humains par cœur. Et y’a une chose que je sais (Et Dr Gregory House le savait aussi) les humains mentent !!!

 

Pour 3 Raisons.  (J’ai récupéré à peu près ces fameuses 3 raisons en mode téléphone arabe, c’est quelqu’un qui m’a dit qu’elle avait entendu ça de la bouche d’Isabelle Padovani, pis j’ai eu la flemme de retrouver la vidéo, mais bon, pour être transparente, rendons à Isabelle, ce qui lui appartient, car c’est bougrement futé quand on lit ça sur un futon. [Ou ailleurs])

 

  1. Ils ne veulent pas faire de mal à quelqu’un d’autre.
  2. Ils ne veulent pas se faire de mal.
  3. Ils veulent attirer à eux quelque chose, ou bien éloigner quelque chose d’eux.

 

Aucune de ces trois raisons n’est en fait négative. Parce que tout se comprend là dedans, et ça nous est tous plus ou moins arrivé, à plus ou moins grande échelle.

 

(On ne balance donc pas de pierre à la gueule des gens comme ils le faisaient dans la bible, vous serez mignons. Ah et épargnez les pandas aussi, ils ne vous ont rien fait pffffff !)

 

Donc ok, tu mens, je le sais, tu le sais, et on ne va pas en faire toute une histoire. (Même courte !)

 

Ce qui m’importe là tout de suite, c’est ce POURQUOI qui te pousse à :

  • Te mentir
  • Mentir aux autres (dont moi pfff)

 

Mon petit lapinou d’amour… Ce pourquoi, il est simple.

 

C’est tout simplement parce qu’on t’a dit que « S’aimer c’est être imbus de sa personne ! Il vaut mieux sembler humble qu’égoïste dans la vie »

 

Donc, pour t’éviter de faire du mal aux autres, qui pourraient s’offusquer de cette facette de ta personnalité et en souffrir, Ainsi que pour t’éviter de souffrir toi de leurs éventuelles remarques, ET pour éviter d’avoir à vivre une situation qui pourrait être sensiblement douloureuse pour toi.

 

 

(Oui, enflure, c’est pour ces trois raisons réunies que tu mens là-dessus… Pffff !)

 

 

TU MENS !!!

 

Et la vérité, ben c’est que tu te kiffes. Et que tu te kiffes tellement beaucoup en vrai que si tu te l’avouais vraiment tel quel dans ton cerveau tu te mettrais à rougir tellement c’est flag.

 

Tu crois que je te mens ? Ahaha ! c’est de bonne guerre… Et j’ai prévu le coup. Que j’ai d’ailleurs annoncé dès le titre de cet article !

 

Voici donc les 5 Preuves que tu t’aimes depuis toujours, et que tu mens quand tu dis que tu ne t’aimes pas :

 

  1. Tu respires.

 

Quelqu’un qui ne s’aime vraiment pas et qui est vraiment vraiment convaincu qu’il n’a plus rien à foutre sur terre tellement c’est un déchet vivant et qu’il mérite la mort tellement il est moche qu’il en pète… IL NE VEUT MÊME PLUS RESPIRER. Je déconne pas. J’en ai croisé quelques-uns dans ma vie, et crois-moi, si tu respires encore, c’est que t’as un minimum d’amour propre à l’intérieur de toi et que tu t’accordes le bénéfice du doute.

Avoir envie de mourir, avoir des pensées noires, ou grises couleur Michaël Jackson (Exemple adéquat de mec qui avait l’air de pas s’aimer non plus…), ça arrive, et je dirais même que ça arrive à tout le monde, pis c’est correct.

Tu peux pester sur la vie, l’Univers, l’inefficacité de ton gel douche, ou whatever, on s’en tape, si tu respires, et que tu flippes d’arrêter d’le faire c’est que tu te kiffes un tantinet.

 

  1. Quand tu as mal quelque part… Tu vas voir quelqu’un qui va t’aider à aller mieux.

 

Un docteur, un chirurgien, un psy(copathe) un coach, un voyant, un marabout, whatever, tu vas voir quelqu’un. Ou t’as l’idée d’aller voir quelqu’un pis tu sais pas tellement qui aller voir, mais le simple fait que tu penses à aller voir quelqu’un, prouve que tu t’aimes et que tu te soucies de toi-même, et que tu fais attention à toi.

Et on porte de l’attention aux gens que l’on aime.

T’es vraiment pire que Pinocchio toi hein… Avoue !

 

 

  1. Tu aimes les autres.

 

Ceci est un point sensible.

Parce qu’il est possible que tu mentes là-dessus aussi et qu’en fait t’aimes personne vraiment.

Mais bon, comme ça fait bien de dire qu’on aime les autres, tu le dis, et comme ça, pour les exactes mêmes raisons que citées plus haut, bah tu mens. Again and again. Petit chenapan !

 

Bref… On va simplifier (ou presque) et partir de cette affirmation :

« Quelqu’un qui ne s’aime pas, ne peut aimer les autres ».

 

Si tu aimes les autres, c’est que tu te reconnais la qualité d’être quelqu’un d’aimant, et donc d’être quelqu’un qui a le potentiel d’apporter du bien aux gens.

Donc tu te colles l’étiquette de quelqu’un de bien. Et quand on se colle cette étiquette-là, même quand on ne le fait pas exprès, ben c’est parce qu’on se reconnaît au moins cette qualité-là, et il suffit de se reconnaître une seule qualité pour s’aimer.

Résultat des courses, là encore, je te prouve par K.O que tu te kiffes et que tu nous l’as bien fait à l’envers depuis tout ce temps. Sloperie !

 

 

  1. T’as envie qu’on t’aime.

 

Mohhhhh que c’est mignon !!! (Espèce d’enfoiré de Caliméro !!!)

 

Mais oui, c’est légitime d’avoir envie de recevoir de l’amour, putain, l’amour après tout, c’est la matière première du monde, pis en vouloir, ben c’est humain, arrête de te faire des nœuds au cerveau là-dessus, tout le monde s’en tape en vrai, t’as le droit bordel ! (Comment ça je m’énerve ? Meuuhhhhh non ! C’est mon état naturel !)

 

Si t’as envie d’être aimé, et que les autres t’aiment, c’est parce que là aussi tu te reconnais des qualités (même si tu les dissimules) qui font que tu es quelqu’un de « profondément aimable », dans le sens de = peut être aimé.

 

Tadoum Tchuuuuu ^^

 

Et mon petit doigt me dit qu’en plus, si tu les dissimules tes qualités, c’est parce que tu crèves d’envie que quelqu’un se donne les moyens d’aller les chercher à l’intérieur de toi bien profondément. (Non, il n’y a rien de sexuel dans cette phrase, bande de gros dégueulasses !!!)

 

  1. T’aimes te marrer.

 

Et pour ça, tu viens lire mes articles, ou tu te marres devant des trucs funs, ou t’aimes les blagues belges, même quand elles parlent de frites. (Private Joke pour Bidouille)

 

Quelqu’un comme toi, qui aime rire, c’est forcément quelqu’un qui aime la vie. Et si tu aimes la vie, c’est que tu t’aimes toi. Sous ta plus simple des formes. Tu aimes l’essence de ce que tu es, tu aimes l’essence de tout ce qui te permet d’être en vie et d’être la vie même, donc tu te kiffes. Et t’as envie de te marrer, et de faire marrer les autres, et t’as envie qu’ils t’aiment pour ça, pis tu t’aimes pour tout ça aussi.

 

Résultat des courses, mon poulet, j’ai jamais vu quelqu’un qui s’aimait autant que tu t’aimes toi, pis ça n’a strictement rien à voir avec le fait d’être égocentrique ou non, ou égoïste ou humaniste ou gentil ou méchant ou whatever, ça veut juste dire que comme tout le monde, t’as des qualités, des défauts, des trucs en toi de toute bowté, des aspérités, pis que t’as choisis mine de rien et coûte que coûte de voir en priorité le beau dans le monde et dans les gens, pis pour faire ça, t’as commencé par toi-même, et pour tout ça, pour toutes ces raisons-là, ben moi, j’te kiffe aussi mon Poulet d’amour.

 

 

@ Bientôt quelque part mon ptit Poulet 😉

 

 

Ps : Si tu ne sais pas trop comment faire monter jusqu’à ton cerveau qu’en fait, tu aimes ton corps aussi, même si tu mens aussi (et beaucoup beaucoup beaucoup) là-dessus, viens voir ce que j’ai à te proposer en ce sens, en cliquant ici :

 

Il ne reste que quelques jours pour profiter du tarif de ouf, à 57 € au lieu de 297€ ! (On l’a prolongé quelques jours de plus, vu le nombre d’inscrits, et parce qu’on a pensé que pour certains les fins de mois sont difficiles, donc on a grappillé jusqu’à ce soir, pour que le max de monde puisse en profiter avec qu’on mette le vrai tarif. ça fait 240 euros d’économies pour vous, c’est cadeau.

Clique là : https://www.alicekara.com/the-buddy-body-corps-ame-esprit/

 

Clique sur l’image pour découvrir mon programme qui va t’aider à faire de ton corps ton meilleur ami, pour enfin pouvoir lui demander c’que tu veux !

 

Ps² : Ce programme Buddy Body, c’est vraiment de la folie, j’ai eu près de 75 inscriptions en 3 jours seulement, et avec Sandrine et Edith, on a été un peu dépassées par les événements, mais on a géré comme des chefs ! Je dirais même plus qu’on s’éclate carrément. Sauf qu’avec tout ça, j’ai complètement zappé de vous dire que j’me fais opérer la semaine prochaine, et je n’ai pas eu tellement de temps pour préparer mon absence comme je le fais d’ordinaire ! Je ne sais pas si j’arriverais à tourner mes vidéos et à écrire assez d’articles pour qu’il y ait de quoi vous sustenter ici, mais on va le tenter ! Il faut aussi que je m’occupe de ces Buddy Bodés, qui sont au taquet et essaient d’en faire trop tellement ils (et ouais, y’a des mecs aussi !!!) sont au taquet (Du coup au lieu de mettre des coups de pieds au derch’, j’me retrouve à freiner des gens, c’est le monde à l’envers ! mdr !) Bref !!! Pis j’ai aussi des trucs énormes à vous raconter, j’vais pas chaumer les prochains mois, moi qui voulais des vacances, ça va pas encore se faire tout de suite, mais promis j’vais pas râler, je vous expliquerais tout ça la semaine prochaine !

 

Ps3 : Si tu apprends des trucs à chaque fois que tu viens lire mes conneries à peu près inspirantes, partage donc à un ami à qui ça peut faire « tilt » aussi, et offre-moi un café pour que j’en écrive tout plein encore, en cliquant sur cette image au design révolutionnaire : (Non j’déconne, c’est moche, mais fonctionnel lol)

 

 

Merci infiniment !

 

 

 


Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l’imparfaititude aux méthodes farfelues et ultra efficaces, Alice Kara dénote dans le monde du développement personnel ! Ses techniques, elle les crée et les peaufine avec des outils qu’on ne voit nulle part ailleurs, ça surprend au départ, mais on s’y fait vite ! Ses programmes de coaching sont à son image, teintés de psychologie, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

Laisser une baffouille

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.