Bonjour à tous mes poulets ! Aujourd’hui, je me suis intéressée une nouvelle fois à un fait de société pas piqué des hannetons, et responsable de la plus grande majorité des maux de l’humanité à l’heure actuelle. Le manque cruel de plaisir. Et cela se caractérise par une atrophie caractérisée en la capacité à stocker et emmagasiner ce que j’ai décidé d’appeler aujourd’hui la vitamine P !

(Vous allez lire souvent là dessus dans mes prochains articles donc suivez bien !)

 

La vitamine P : Source inconditionnelle de plaisir !

Et pour savoir si vous êtes en carence de cette vitamine P, si précieuse au bon fonctionnement du cerveau humain, je vous ai fait un petit test qui permet d’évaluer votre capacité à la fabriquer.

 

Mais avant de faire ce test (qui se trouve à la fin de cet article !) voici d’abord un petit topo !

Le plaisir se crée grâce à plusieurs facteurs, qui entrelacés, forment un réseau, qui se pointe jusqu’au cerveau et génère la sensation de “Ouh ouh ouh KIFF !” si précieuse à nos petits cœurs d’artichauts d’humains engourdis du cervelet gauche (dans le sens maladroit).

 

Il y a bien évidemment des facteurs environnementaux, le temps qu’il fait notamment.

D’autres sociaux… Les relations que l’on entretient avec les “autres”, (que kiffait tant Jean-Paul Sartre) qui sont bien placés dans la pyramide des besoins de Maslow…

Mais il y a aussi les facteurs physiques, (miam, des phéromones !) et bien évidemment, mon dada, les facteurs psychologiques. C’est à ceux là en priorité que j’ai pensé en créant ce test, et qui vont (je l’espère ! Gna gnak gnak !) vous faire fumer quelques neurones. (Je suis diabolique, je sais !)

 

Car la vitamine P, le plaisir donc, c’est tellement crucial dans l’existence, que vivre sans, bien que tous les grumpy cats du monde essayeront de vous dire le contraire, ce n’est PAS POSSIBLE !

 

De nombreuses expériences en psychologie sociale on montré que lorsqu’on n’a pas de plaisir, on se fane comme une fleur qui, même si elle a ce qu’il faut en eau et en soleil, manque cruellement de nutriments, et on se laisse mourir.

 

Vous connaissez tous l’une des maladies les plus courantes due au manque de vitamine P :

La dépression.

 

(Ouhhhh encore un mot dont on ne doit pas prononcer le nom en développement personnel ! #Guilty)

 

Si j’osais, j’vous dirais que c’est un peu la nourriture de l’âme, ce truc devenu surfait et New-Âge impalpable dont chacun s’approprie la définition à sa sauce…

Mais je resterai aujourd’hui sur le simple fait que le plaisir, et la vitamine P en l’occurrence (oui je suis fière de mon expression à la con !) nourrissent notre vie, de par la simplicité que ça procure dans l’instant présent.

Quand on ressent du plaisir, on oublie l’espace d’un petit moment, même très court, le bordel ambiant et les situations à la con qui nous projettent dedans.

 

Et ça, bah ça vaut tout l’or du monde, et tous les médocs de la put*in de planète sur laquelle on essaie de cohabi-tuer tous ! (Jeu de mot engagé pourri inside !)

 

Donc, mes chéris, si vous avez suivi cet article depuis le début, vous comprenez sans doute un peu mieux l’importance des choses futiles, mais tellement cruciales à notre quotidien pour éviter à tout prix, la carence en vitamine P.

On ne comprend l’existence de ces trucs là qu’une fois qu’on a compris qu’ils nous amenaient du kiff dans nos lifes, qui seraient bien mornes et vides sans.

 

En vrac, voici quelques-unes de ces “choses futiles” :

  • Cet enfoi*é de chocolat. (Ou la nourriture, de manière plus générale !)
  • Les pestacles des humoristes, de Lara Fabian ou tout autre forme d’art*. (Les marvels aussi.)
  • Le sexe. (forcément !) et n’allez pas croire, c’est l’un de ceux qui donnent le plus de fil à retordre à nos cerveaux.
  • Danser et faire bouger son body en faisant du sport.
  • Et bien évidemment, les drogues. Considérant de toute façon que tout ce qui a été cité au dessus puisse devenir une source d’addiction.

 

Car OUI ! La vitamine P est addictive.

 

Nombreuses sont les personnes qui ne savent pas, ou ne s’autorisent pas ces quelques plaisirs futiles.

Mais ce n’est pas le cœur du problème. Le véritable souci, c’est que personne ne connaît réellement les techniques et astuces qui permettent de trouver, de générer et de stocker cette vitamine P.

 

Alors qu’elles sont pourtant très simples et facilement applicables au quotidien.

Bien évidemment, il en existe un paquet et chacun y va de ses préférées, moi y comprise, dans mon programme phare, le LIFE BOOSTER, qui ouvre ses portes demain (le jour de mon anniversaire !!!).

 

Voici en vrac, quelques-unes de ces techniques :

  • Ajouter plus de trucs futiles à sa vie quotidienne.
  • Mettre en place de petits rituels sympatoches, qui vont rythmer notre quotidien.
  • S’autoriser à être égoïste un tantinet et envoyer chier ceux qui nous pètent les ovaires.
  • Lorsqu’un plaisir devient “interdit”, toujours le remplacer par un autre qui apportera tout autant, mais sans toutefois être néfaste, ou mauvais. (A ceux qui ont arrêté le sucre, je compatis. Vraiment.)
  • Respirer. C’est très couillon, mais respirer permet de mieux “ancrer” un ptit bonheur. Le corps l’intègre mieux.
  • Faire des bongrododos.
  • Oser être soi, et dire ce que l’on pense. (Le truc le plus difficile au monde, car ça touche aux émotions qu’on déteste tous : La culpabilité, la gène, la honte, les complexes etc etc… Tout ce qui nous rend tous extrèmement vulnérables, et qu’on aborde dans le LIFE BOOSTER, contrairement à tous les autres programmes traitant du même sujet…) 
  • Les ancrages. (C’est d’la PNL – Programmation Neuro Linguistique)

Etc.

 

J’ai abordé quelques unes de ces techniques ici ou là sur ce blog, si ça vous intéresse, fouillez, vous êtes assez grands. Si vous avez la flemme, ou que vous ne voulez pas rester seuls isolé dans votre coin de rumination préféré,  rejoignez la session du LIFE BOOSTER qui ouvre demain.

 

Mais mais mais… Avant de rallier le côté lumineux de la force (#StarWars !) passez le test pour découvrir si oui ou non vous êtes en carence de vitamine P !

 

Le voici :

(Vous pouvez copier coller vos résultats en commentaires sous cet article et le partager avec vos amis, afin de vérifier ou non l’adage de “Qui se ressemble, s’assemble !” si vous obtenez le même résultat que vos potes, ça donne aussi une info sur le facteur “Relations” cité plus haut, j’dis ça, j’dis rien !

 

Dis-tu plus souvent oui, ou non ?

 

 

 

Life Booster - Changer d'habitudes

 

Rendez-vous demain, samedi 1er septembre à 10h, dans vos boîtes mails pour la méga promo d’ouverture qui durera 2 heures seulement (si vous êtes inscrits à mes “mails à peu près inspirants”, sinon, il vous reste encore quelques heures pour le faire !) et toute la semaine pour les non inscrits ou les retardataires, qui auront droit à une offre (moins sympa, mais ça vaut quand même le coup !) via ce site dès… Hum.. Tout de suite !!! 😉

 

L’offre pour les non abonnés c’est une séance de coaching avec moi offerte pour boucler votre programme LIFE BOOSTER en beauté ! (Valeur de 80€.)

Ce cadeau est réservé aux 20 premiers inscrits seulement ! ça va partir très vite !

 

Vous pouvez cliquer ici pour bénéficier de cette offre !

 

Mes abonnés chéris, attendez le mail de demain !

 

@ Bientôt quelque part mes poulets !

 

Ps : OUI le Stand UP et les pestacles d’humour, c’est de l’art au même titre qu’un Van Gogh ! De toute façon, tout ce qui est créé par un type bourré d’angoisses et complètement névrosé, c’est de l’art. Mes articles aussi.

Ps² : Oui je sais que la vitamine P, ça s’appelle de la sérotonine, je suis pas coui*le hein !

Ps3 : Pour avoir plus de plaisir et plein plein de vitamine P en écrivant cet article, j’ai bu du café, vous pouvez m’en offrir un en cliquant sur l’image ci dessous pour que je vous fasse encore marrer vendredi prochain dans un nouvel article !

 

Paie moi un kawa !


Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l’imparfaititude aux méthodes farfelues et ultra efficaces, Alice Kara dénote dans le monde du développement personnel ! Ses techniques, elle les crée et les peaufine avec des outils qu’on ne voit nulle part ailleurs, ça surprend au départ, mais on s’y fait vite ! Ses programmes de coaching sont à son image, teintés de psychologie, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

    4 replies to "Où y’a d’la gène, y’a pas de plaisir ! Es-tu en carence de vitamine P ? Fais le test !"

    • Angie

      Ma source de vitamine P m’a plaqué mardi dernier. Me remet doucement. Du coup mon test dit que j’en manque de vitamine P, forcément. Ma life c’est le bordel depuis début aout quand même lol

      • Alice Kara

        J’peux pas croire que t’avais qu’une seule source d’approvisionnement de vitamine P, cherche bien 😉
        Si y’en a plus d’ce côté là, tu peux piocher dans les autres ! (Fléchettes, sa photo, une cible… ? Fais toi plaisir ! rire diabolique)
        Courage Angie 🙂

    • François Le Flahec

      Manque de vitamine P !!!

      • Alice Kara

        ça veut dire que tu ne peux qu’améliorer ! C’est en bonne voie 🙂

Laisser une baffouille

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.