Te sens-tu légitime d’être en vie ?

Si tu ne sais pas quoi répondre à cette question, continues de lire cet article 🙂

 

Ce costume gonflable de T-rex est t-il légitime d'être en vie ?

 

Bonjour à tous mes ptits poulets !

 

Aujourd’hui, j’ai décidé d’vous parler de légitimité.

Non pas de légitimité dans le sens de savoir si on est légitime de faire telle ou telle chose ou d’exercer tel ou tel métier, mais plutôt du problème de légitimité auquel font face un paquet de gens qui viennent à moi.

 

“Suis-je légitime d’être en vie ?”

ça c’est une question qui a tendance à me faire sortir de mes gonds.

Pas parce que c’est une question con, bien au contraire, mais parce que personne ne devrait se la poser… JAMAIS !

Or, ben on est tellement de gens à se la poser cette question (et je m’inclue dedans parce que moi aussi à un moment j’me la suis posée…) qu’il y a, à mon sens, une couille dans le potage qui ne devrait pas être.

 

Pourquoi ça devrait pas exister comme question ???

 

Deux choses :

 

(Ouais, pour une fois, j’ai envie de faire concis… Non j’déconne. lol)

 

1. Vous croyez vraiment que la vie (l’Univers/Dieu/La source/Canard WC/… Peu importe comment on appelle ça, comme d’hab, on s’en fout) elle se ferait chier à créer des trucs inutiles, ou des trucs qui ne devraient pas exister, ou qui ne sont pas légitime d’être envie, ou qui n’auraient jamais du se pointer/naître, ou des trucs qu’auraient pas du être là ?

Non, parce que bon, c’est pas comme si y’avait pas déjà assez de monde sur terre quoi…

Vous pensez vraiment que si un truc sert à rien… La vie va se faire chier à le créer quand même ?

Elle n’a pas autre chose à foutre la vie ?

Vous pensez qu’elle laisserait naître un truc qui sert à rien du tout juste parce qu’il faut foutre une nouvelle bouche à nourrir dans la populasse ?

 

Imaginez deux secondes…

(Attention, je vais me mettre à la place de la vie là hein, si vous pensez que ça fait mégalo, menfoumentape lol)

 

Donc imaginez la vie qui s’exprime : “Oh tiens donc, lui personne n’en veut, il va servir à rien du tout, vas-y fais le naître Marcel !” (Marcel, c’est le nom que je viens d’inventer pour désigner l’assistant un peu niais de la vie… Cherchez pas !)

Si on réfléchit deux secondes… ça n’a pas de sens.

Surtout qu’en plus, dans la grande majorité des cas, les personnes qui ne se sentent pas légitimes se foutent à détester la vie à un moment donné.

Et avec hardeur par dessus le marché !

Donc en gros, la vie elle kiffe tellement qu’on la haïsse qu’elle se plaît à créer des gens qui ne vont pas se sentir légitimes d’être en vie juste pour qu’ils la détestent… à mort.

 

Petite métaphore à la con comme j’aime bien :

Envisageons la vie comme si elle était une chef d’entreprise… En gros, elle embauche des gens qui lui servent à rien du tout, ça lui coûte du pognon, ils lui gâchent le paysage et ils font tâche (ben oui, étant donné que la plupart des gens qui pensent ne pas être légitimes d’être en vie, pensent aussi être moches) elle les embauche pour aucune raison valable, ou alors juste histoire que ces gens là l’insultent à longueur de journée… (Au cas où elle prenne la grosse tête) pour les entendre lui répéter à quel point elle est injuste à longueur de journée, et qu’ils lui collent des grèves à n’en plus finir et… qu’ils lui foutent le syndic’ au cul à la moindre occasion…

 

Sympa sympa.

Meugnon Meugnon…

 

ça n’a pas de sens.

 

 

2. Citez-moi un truc, un seul, dans l’écosystème, qui ne sert strictement à rien du tout. 

 

J’attends.

 

Je déconne pas…

 

J’attends toujours… (Vous pouvez aller voir sur wikipédia si vous séchez hein…)

 

Toujours pas ?

 

Rien du tout z’êtes sûrs ?

 

Voilà voilà.
Même le moustique, (cet enfoiré de sa race) il sert à quelque chose ce con. (Je vous promets, j’ai cherché sur le web…)

Alors si même un putain moustique est légitime et a sa place et une quelconque utilité dans le monde, bah vous aussi.

 

Si tu veux aller plus loin, voici deux trois bouquins qui vont t’intéresser :

:

 

La vie elle ne créé ou elle ne garde que ce qui lui sert à quelque chose.

Les dinosaures, elle en a eu plein l’cul à un moment donné, elle avait plus envie d’se prendre le choux avec, PAFFFFFFF !!!

Calotte glaciaire, météorites, réchauffement climatique, extraterrestres (personne n’est foutu de savoir ce qu’il s’est vraiment passé à cette époque là) ou ché pas quoi…

Et BIMMMMM  dans sa gueule au T-rex, il a mouru !

 

 

Conclusion :

Si t’es en vie, c’est que tu sers à quelque chose là tout de suite, même si t’as l’impression que tu sers à rien, et même si t’as aucune idée de ce à quoi tu sers.

Pis si un jour la vie elle en a plein le cul de toi, elle va te butter.

Donc tant que t’as des poumons fonctionnels, et que tu peux respirer, c’est que t’es légitime, et que t’as encore quelque chose à faire dans ce monde.

Si tu pouvais arrêter de t’excuser d’être en vie, et de t’excuser pour tout et n’importe quoi aussi, ça pourrait être sympa.

 

Voilà voilà.

 

 

@ Bientôt quelque part mes poulets 🙂

 

 

Ps : Si tu ne sais pas comment te sentir totalement légitime d’être en vie, et heureux, jete un oeil à mon programme qui aide à être bien dans vos shoes spirituelles et qui rend la vie vraiment plus méga coolissime : le LIFE BOOSTER.

 

Ps² : Vous pouvez lancer une pétition pour la sauvegarde de la population moustiqueuse dans les campings cet été, vous serez meugnons. J’me sens moins légitime d’être en vie quand ils sont dans l’coin.

 

Ps3 : Avec les dons de cafés, ptet qu’un jour je m’achèterai un costume gonflable de T-Rex. Et j’me sentirai bien plus légitime d’être en vie déguisée en T-Rex. Menfoumentape.

 

 

 

 

 

 

 


Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l’imparfaititude aux méthodes farfelues et ultra efficaces, Alice Kara dénote dans le monde du développement personnel ! Ses techniques, elle les crée et les peaufine avec des outils qu’on ne voit nulle part ailleurs, ça surprend au départ, mais on s’y fait vite ! Ses programmes de coaching sont à son image, teintés de psychologie, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

Laisser une baffouille