Aujourd’hui, parlons des rendez-vous amoureux mes zouzous.

 

WARNING : Il y a des mots et expressions réservés à un public averti. Si des yeux chastes traînent dans le coin, merci de vous planquer comme un premier de la classe planquerait les réponses à son interro pour pas qu’on le copie. Vous s’rez mignons.

 

A la base, je voulais appeler cet article « Comment augmenter de 100% ses chances de niquer ? » mais Sandrine a mis son véto sur le mot « Niquer », donc si comme moi, tu préférais le second titre, tu peux envoyer un message pour te plaindre de cet apparent puritanisme. #Solidarité #Rebelle #J’aiQuandMêmeDitNiquerMenfoumentape

Donc, je disais…

Comment être sûr de ne pas se vautrer lamentablement lors d’un date ? (Et niquer !)

Comment réussir à faire bonne impression ? (Et niquer !)

Comment ne pas avoir l’air de trop en faire juste pour niquer ? (Mais niquer quand même !)

 

#Who’sTheBoss ?

 

(Si tu découvres ce blog et que tu viens à peine de débarquer sur ce site, cherche pas, on est complètement tarées ici. Enfin surtout moi. Ou peut-être même que c’est que moi qui le suis, mais fais comme si tu n’avais rien vu, tu seras choupinou, et je ne répèterai à personne que t’es arrivé ici en tapant le mot « niquer » promis 😉 )

 

Bref bref bref… Passons à l’article.

 

rendez-vous amoureux au parc alice kara

 

 

En 10 ans, j’ai accompagné des milliers de célibataires. Et il s’en passe des choses avec des célibataires en 10 ans !

Le moment où je trouve que les célibataires sont les plus mignons, et ça correspond à seulement une partie de la populace célibataire, c’est le moment où ils aimeraient bien, mais qu’ils n’osent point.

 

Or oser, moi, j’adore.

Sauf que c’est pas parce que tu oses que tu ne fais pas de conneries derrière. J’en sais quelque chose. (lol)

Je dois avoir eu, au bas mot, autant de râteaux que Jean-Claude Dusse dans ma vie. (Ok, j’exagère, mais j’en ai eu pas mal !)

Tu prends une grande inspiration, et puis tu te lances.

Sauf qu’avant d’en arriver à prendre de l’élan et à respirer un grand coup pour faire le premier pas, et bien il peut se passer des mois et des mois (et des mois qui deviennent des années !) d’auto flagellation, de self motivation ratée, d’auto-coaching, ou de coaching en séduction tout court d’ailleurs.

 

Et une fois lancé, c’est pas pour autant que tu vas niquer gagner la partie !

Il y a tout un protocole avant, comme les oiseaux qui se font la cour, les chats qui se sentent le troufignou afin de vérifier leur compatibilité, les humains qui font connaissance, etc.

 

Aujourd’hui, je vais me concentrer uniquement sur les rendez-vous amoureux entre humains. On fera une étude anthropologique plus étendue, plus tard. (Ou pas.)

Au fur et à mesure des années, j’ai pu identifier les erreurs qui reviennent le plus souvent lors des rendez-vous amoureux.

 

On a tous fait au moins une des 5 erreurs que je vais énoncer tout de suite. Si ce n’est toutes.

 

Les voici. (Gnak Gnak Gnak)

 

  1. On cherche à trop en faire.

 

Resto méga trop fashion, fringues que même Christina Cordula ne mettrait pas sur un mannequin en plastique, voiture trop propre, épilation trop parfaite. (Pour masquer qu’on s’est loupé #Solidarité)

On fait trop de ménage avant, à tel point que ça paraît louche, on passe même l’aspirateur sur le chat, et on vide son historique internet. Que l’on remplace par des sites de vente de fournitures pour intellos. (Amazon en fait, rayon bouquins de Stephen Hawking*) Au cas où.

On prononce en boucle ces phrases-là :

« Tu es bien là ? »

« Ça va ? Tu es bien sûr-e que tu aimes la tourte aux champignons ? Je peux te commander autre chose !»

« Tu veux mon manteau ? T’as froid ? T’as chaud ? Tu veux une bouillotte ? Un smecta ? »

(La liste est non-exhaustive, bien évidemment, chaque situation est différente)

Trop = Louche.

Louche = No niquage.

No Niquage = Pas ce qu’on recherche.

Surtout que le « mieux est l’ennemi du bien ». Il vaut mieux faire simple, essentiel.

La simplicité c’est le propre de l’amour. Personne en réalité ne veut d’un amour compliqué. Autant poser les bases dès le début et chercher à simplifier. Ça enlève en plus pas mal de prises de tête en amont.

 

  1. On cible mal !!!

 

Le ciblage mes choupinous d’amour, c’est la vie. Chaque couvercle a sa marmite. Chaque personne a du potentiel pour niquer trouver chaussure à son pied.

Encore faut il connaître sa pointure, et savoir quelle forme de chaussure va nous aller, et dans laquelle on va se sentir bien. (Et pas que pendant qu’on nique, euh… qu’on est dedans, euh… fait des bébés.)

On a tous tendance à chercher quelqu’un qui correspond à des standards « standardisés ». Dans le sens où on cherche quelqu’un de gentil, de comme ci, comme ça, comme elle aime bien maman, comme il serait fier papa, comme dans le téléfilm d’M6 là, une espèce de Mark Darcy, avec une bonne situation si possible, qui ouvre la porte de la voiture comme dans les contes de fées et qui va alimenter la jalousie de c’te sloperie de Mireille Lecointre qui nous pétait les ovaires en cinquième.

(Mireille Lecointre est une personne fictive. Enfin j’espère, sinon, mea culpa.)

 

Sauf que le type de personne qui rendrait jalouse Mireille de cinquième, n’est pas forcément le type de personne qui va être bien pour nous et nous rendre heureux-se et nous satis… faire beaucoup d’enfants.

 

J’ai d’ailleurs consacré un mini programme là-dessus, afin d’aider à savoir exactement quel type de personne cibler en fonction de sa propre personnalité lors de ses rendez-vous amoureux, et si tu connais un-e ami-e qui est en galère et qui ne tombe jamais sur des rencontres intéressantes, tu peux l’envoyer sur cette page.

(J’ai précisé un-e AMI-E hein, je ne dirai jamais à personne que tu l’achètes pour toi si c’est le cas, ce qui se passe sur ce site, reste sur ce site !)

 

Une sélection plus futée et plus affinée du type de personnalité que tu décides de mettre en face de toi te donneras BEAUCOUP BEAUCOUP plus de chances de niquer de passer un bon moment.

(Je déconne depuis le début de cet article hein, on est d’accord que j’en fais des caisses, mais en réalité on ne cherche pas juste à tirer un coup, on cherche des rencontres et des rendez-vous amoureux qui ont du potentiel pour durer plus de 6 minutes.)

 

(Hum, oui, j’ai dit tirer un coup… Voilà voilà.)

 

  1. Chassez le naturel, il revient au galop.

 

Faut être naturel ! (Bowdel !)

Si on en fait des caisses, mais qu’en plus, on fait tout sauf du soi-même, dans le cas où on arriverait à convaincre la personne en face de nous donner un second rencard, y’a de fortes chances que la pilule passe mal à terme.

Pour la personne en question, c’est certain, mais surtout pour nous. Dans l’idée, si en transformant ce qu’on est véritablement, et en jouant un rôle de tout ce que l’on est pas, on se rend vite compte qu’on est cocu avec soi-même avant même le second round.

Le choc peut être terrible.

Personne n’aime se réveiller un matin en se rendant compte qu’il s’est fait avoir, pensant épouser quelqu’un de pépère, et se retrouver avec un accroc à la salle de sport. (Ou l’inverse, qui arrive plus souvent.)

 

  1. On ne pense pas à la place de l’autre.

 

Soyons sérieux deux secondes. (ou presque)

Personne sur terre ne peut se vanter d’être sûr à 100% de ce qu’il veut, ou même d’être en accord avec ses propres pensées, de penser ce qu’il pense et d’être à l’aise avec ses pensées.

Je ne sais pas moi-même ce que je pense exactement de tel ou tel sujet, ou ce que j’en penserai dans 5 minutes. Et ce n’est pas uniquement dû au fait que je suis blonde.

Essayer de penser ou de deviner ce qu’une autre personne pense en plus de ne pas savoir ce qu’on pense nous… ça n’a strictement aucun sens. (BIM. Je sais.)

A moins d’être devin ou médium (et encore, j’ai testé, c’est foireux anyway !) tu ne peux pas savoir ce qu’un autre humain pense, ni même anticiper quoi que ce soit. C’est prétentieux et suspicieux.

Surtout que, nous pensons tous au travers de nos propres filtres, qui sont bien souvent des peurs.

Ces peurs viennent du mental, qui veut à tout prix protéger son hôte, et cela inclut une protection anti souffrance amoureuse. Cette protection anti-souffrance amoureuse est traître. Elle envoie directement en prison, en passant par la case bonne sœur araignées là où j’pense, sans prendre les 20 000 Boules. (#JeuDeMotPourri j’assume.)

 

Oh, et juste au cas où… On ne commande pas à la place de l’autre.

 

  1. Chercher à tout contrôler, c’est le mal !

 

Le truc avec l’amour, c’est que c’est incontrôlable. Plus on va essayer de tout avoir sous contrôle, et surtout dans nos rendez-vous amoureux, plus y’a de chances qu’on finisse tout seul.

Simplement parce qu’en voulant tout contrôler, on retire le plus important dans un rendez-vous amoureux. La spontanéité. Le foirage. Les ratés.

De la même façon que des moines (les pauvres, ils niquaient pas en plus !) ont inventé le champagne, y’a de fortes chances….

Pour que la personne avec qui on passe ce rendez-vous amoureux tombe en amour pour les ratés.

Pour toutes les gourdasseries qu’on va faire, pour tous les gestes maladroits, pour tout ce qui va foirer.

Pour tout ce qui nous rend humain en fait.

Pour toutes nos bêtises.

 

En vrai, si ça fait 5 ans que je suis avec Sandrine, c’est sans aucun doute parce qu’un jour mon correcteur a écrit « Mamelle » au lieu de « Mamzelle ».

Y’a de fortes chances qu’elle soit encore là parce que je parle aux chats avec une voix de bébé moisie, que j’ai la tronche en biais le matin, qu’il m’arrive encore de dire « Malgré que », et que je fais absolument n’importe quoi à Candy Crush et que ma passion c’est de la provoquer dans mes articles (parce que c’est elle qui corrige, au cas où je dise « malgré que » dedans).

Y’a aussi de fortes chances pour que je sois avec elle parce qu’elle a étalé d’la sauce carbonara sur ma main le soir de notre rencontre. Qu’elle kiffe méga grave la musique des années 80, qu’elle a confondu Shrek et Yoda lors de notre second rendez-vous amoureux et qu’elle me chourave la couette toutes les nuits, en me poussant tout au bord du lit avec ses pieds.

 

Alors en conclusion mes chéris… L’amour, c’est con, ça rend con, c’est parfois long, mais c’est toujours bon.

 

(Nailed it niveau rimes… ou presque !)

 

Oh j’ai failli oublier le meilleur pour la fin !

Revoici le lien pour télécharger le Pack L.O.V.E le plus coolissime de la terre. Enjoy !

@ Bientôt quelque part mes roudoudoux amoureux d’la life 😉

 

Si vous voulez aller plus loin sur ce sujet, voici quelques bouquins et films sympas : (il n’y a aucun message subliminal dans ce carrousel, enfin j’crois !)

 

 

 

Ps : *RIP Professeur ! Merci d’avoir été un tel exemple pour moi.

Ps² : J’aime aussi toujours Sandrine, malgré qu’elle ne sache pas cuisiner autre chose que des omelettes aux pommes de terre (note de la correctrice : depuis qu’on a un Thermomix, c’est beaucoup mieux BIEN QUE madame se plaigne tous les jours). Vraiment mes loulous, vous pouvez vous lâcher et être vous-mêmes. Je déconne pas.

Ps3 : Bon, ok, elle fait bien le café. D’ailleurs, si vous souhaitez m’en offrir un, vous pouvez le faire en cliquant sur cette image, ça me réchauffe mon petit cœur d’artichaut. Vraiment beaucoup beaucoup. Merci !

Article les applications mobiles pour être plus zen

 

Ps4 : Nous sommes de fières partenaires d’Amazon, lorsque vous achetez via nos liens nous touchons une petite commission et vous pouvez parfois avoir des réductions. Ce partenariat nous permet d’acheter pour nous même des livres et DVD que nous vous conseillons ensuite.


Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l’imparfaititude aux méthodes farfelues et ultra efficaces, Alice Kara dénote dans le monde du développement personnel ! Ses techniques, elle les crée et les peaufine avec des outils qu’on ne voit nulle part ailleurs, ça surprend au départ, mais on s’y fait vite ! Ses programmes de coaching sont à son image, teintés de psychologie, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

    10 replies to "Les 5 erreurs qui tuent tes rendez-vous amoureux"

    • -

      Bonjours est ce que grand À à le droit de vous rencontrer ?

      • Alice Kara

        Bonjour, je n’ai pas bien compris votre question, pouvez vous la préciser ? Merci !

    • Clochette

      Une bonne tranche de rire!!!! pleine de réalisme…

      Que tu réussisses ou que tu foires ton date => tu le niques^^

      En gros…. :-p

    • sylvie HENDERYCKX

      Excellent ! Bisou Pretty Doll !

    • Biche *

      Plaît-il ?! 😉

    • Biche *

      #SOUTIEN A SANDRINE# ! 🙂
      J’ai bien ri en te lisant Alice !

Laisser une baffouille

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.