Aujourd’hui, je te propose un Test qui va te permettre de déterminer l’armure qui t’empêche d’être heureux et de ressentir de la joie.

Ce test a été élaborée d’après plus de 200 000 données et regroupant les recherches d’éminents chercheurs en psychologie sociale, comme Brené Brown, mais aussi Dan Ariely ou encore Levine et Heller.

J’ai créé ce test/quiz pour t’aider à trouver ce qui cloche en toi, de sorte à ce que tu puisses savoir où ça coince, et te libérer de ton ou tes armures, qui t’empêchent d’être heureux tout plein et de kiffer ta life.

C’est un test ludique, mais qui, l’air de rien, se veut très sérieux et peut t’aider à impulser un véritable changement dans tes rapports avec toi-même, et aussi avec tes proches.

Une fois que tu auras répondu à toutes les questions, tu pourras demander à recevoir tes résultats détaillés, avec un PDF de 10 pages explicatives, drôles, mais surtout percutantes !

Tu vas retrouver quelques unes de tes habitudes, quelques uns de tes mécanismes de défense, en passant par quelques biais cognitifs qui l’air de rien te pourrissent la vie, et tu reconnaîtras aussi les petits travers de tes proches. Car nous portons tous au moins une de ces armures, si ce n’est plusieurs, ou même toutes ! (C’était mon cas, avant que je m’intéresse à tout ça, et que je les dégage de ma vie !)

Ces armures sont des armures de protection contre les émotions négatives, tu sais, celles qu’on ne veut pas ressentir, parce qu’elles sont inconfortables !

La vulnérabilité, la culpabilité, l’incertitude, la honte, le besoin de contrôle, entre autres émotions de m*rde !

Mais y’a un truc important qu’on oublie. Notre cerveau est débile ! On lui donne tous les crédits, et on pense que c’est un génie, mais devines qui nous le fait croire ? LUI !

En gros, c’est un peu un manipulateur pervers narcissique, qui nous pousse à croire qu’il est vraiment futé, très intelligent, et qu’il est extraordinaire.

Certes, ce n’est pas tout à fait faux, c’est un organe fabuleux, mais il n’en est pas moins très très con. Sur un point notamment.

Il est incapable d’étouffer une seule émotion. On lui demande d’éviter nous faire ressentir de la colère par exemple, et il écoute. C’est confortable un moment, mais petit à petit, il commence à étouffer toutes les autres émotions ! Et notamment, la capacité à ressentir les belles choses. La joie, l’envie, le bien-être, le bonheur, le plaisir… L’amour !

C’est ce qui peut, entre autres facteurs, provoquer des burn-outs ou des dépressions. Et pour en avoir fait deux gros, crois-moi, c’est pas cool du tout, du tout ! On se retrouve comme un cocon vide, incapable de ressentir quoi que ce soit, et on cherche désespérément à vivre de nouveaux des émotions… Même les émotions à la con nous manquent !

Être heureux n’est même plus un but à atteindre à ce stade là, le seul but qu’on a, c’est de ressentir un tout petit bout de début d’émotion. On peut même en venir jusqu’à se mettre en danger, pour ressentir qu’on est vivant.

Car oui, le propre de l’être humain, et ce qui nous fait nous sentir humains et vivants, ce sont les émotions. Elles sont responsables de pas mal de notre bordel, ainsi que du bordel dans le monde, mais sans elles, nous avons le sentiment d’être un zombie, et nous n’arrivons plus à fonctionner.

La vie, c’est une succession d’émotions. Des hauts et des bas, qui nous rappellent que nous sommes en vie.

Certaines piquent, font mal par où elles passent, nous rendent tristes, nous percutent en plein vol, nous donnent l’impression d’être passé sous un rouleau compresseur, mais elles sont ce qui fait notre humanité.

La vie ne vaut d’être vécue que si on se prend tout ça en pleine gueule !

Toutes ces émotions… Et notamment la vulnérabilité. Que l’on ressens lorsqu’on prend des risques, qu’on expérimente l’incertitude, et lorsqu’on se sent exposé émotionnellement. Mais la vulnérabilité, comme nous l’enseigne Brené Brown, c’est aussi le moment où naissent la créativité, l’amour, l’innovation, la connexion avec les autres, et l’empathie.

Tu sais, l’empathie… Pour laquelle je fracasse mon nounours Nelson dans chacune de mes conférences, afin de démontrer que nous sommes tous profondément empathiques, quand on s’autorise à ressentir des trucs, et qu’on entre en connexion avec d’autres êtres humains… C’est ça l’empathie !

Être heureux, c’est ressentir tout plein d’émotions, et comprendre que nous faisons du mieux que nous pouvons !

Faire preuve d’empathie, envers soi-même en tout premier lieu, et envers le reste du monde !

C’est comme cela que je veux que tu abordes ce test ! En sachant que tu fais du mieux que tu peux, et que les autres font de même aussi.

Car les résultats peuvent piquer, dans un premier temps, mais c’est bienveillant, et je veux que tu gardes à l’esprit que faire preuve de bienveillance envers toi-même, c’est primordial pour être heureux !

Bon test, et…

@ bientôt quelque part mon poulet 😉

Alice Kara citation : un coach doit être objectif et avoir du recul sur une situation pour aider les personnes qui viennent travailler avec lui en séances

Ps : Oui, t’as bien lu, pour me protéger, je m’étais enfilé les 6 armures… Je les ai faites tomber petit à petit, et ça m’a pris du temps, gardes en tête que ça te prendra un peu de temps aussi, mais que je suis là pour t’aider si besoin, tu peux réserver un RDV de coaching en cliquant ici !

Ps2 : Les chats ont aussi des armures, (les chiens aussi !) si tu les observes bien, après avoir lu les résultats détaillés, tu ne les regardera plus jamais de la même façon ! Foi de blondasse !

Ps3 : Si mes articles te plaisent, tu peux m’offrir un café en cliquant sur cette image :

Paie moi un kawa !

Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l'imparfaititude, je t'aide à comprendre pourquoi c'est le bordel et quoi faire pour y remédier ! (Grâce à de la psycho, des neurosciences et une bonne dose d'humour !) Mes programmes de coaching sont à son image, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

Laisser une baffouille

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.