Bonjour à toi mon petit roudoudou ! Aujourd’hui, voyons ensemble deux trois principes qui permettent de se simplifier la vie.

Et pas qu’un peu.

L’art de se simplifier la vie, c’est pas du lard ou du cochon. J’veux dire que dans l’idée, c’est ce que tout le monde veut. Absolument tout le monde. Surtout toi. (Sinon, tu ne serais même pas ici.)

Se simplifier la vie, c'est simple comme bonjour !

Vivre une vie simple, sans aucune complication, sans soucis, sans prise de tête, sans chichis, où tout le monde s’entend bien… Le rêve non ?

Une vie tellement simple que tout le monde serait en paix avec tout le monde, et surtout, où toi tu serais en paix avec toi-même, à l’intérieur de ta personne. De toi quoi. De ton cerveau. De ta ciboule. De ton être intérieur inside. De quoi être plus heureux.

Faut reconnaître. Les soucis, c’est ultra chiant. Quand ils se pointent, on a envie d’aller se planquer et de faire l’autruche. (Au cas où tu aurais envisagé cette solution, je te rappelle, manière, que quand tu fais l’autruche, on voit tes fesses, donc si tu as un minimum de pudeur, évite.)

Se fourrer dans un trou… De lapin pour ne plus jamais en ressortir. JAMAIS. On ne sait jamais, des fois que les soucis nous bouffent tout cru à la sortie. Comme le fisc hausse les sourcils avidement en voyant Sarkozy. (J’avais dit pas de référence politique, arf, raté ! M’enfin, faut avouer qu’il n’a pas la vie simple lui non plus… Le pauvre ! Non je déconne, il est loin de l’être… Pauvre. Bref.)

Toujours est t’il que de se planquer ne résout pas les soucis. Je te l’accorde, ce serait miraculeusement facile, mais non. Je suis sincèrement désolée pour toi ma choupinette d’amour. Ça n’arrivera pas.

C’est là qu’on se trompe. Que tous les humains font la même erreur :

Celle de croire que vivre une vie simple, c’est une vie où tout se résout comme par enchantement.

Ce n’est pas ce que veut dire se simplifier la vie.

Se simplifier la vie, cela repose d’abord sur un principe simple. (Ahaha, jeu de mot naze !)

Il existe deux types de simplitudes. (Je sais, les mots en ude n’existent pas, mais je les adore, menfoumentape !)

Le premier, c’est d’attendre que tout soit toujours simple.

Et comme ça n’existe pas, on ne fait jamais rien.

Le second, c’est de faire en sorte que tout soit simple.

L’art donc, de se simplifier la vie.

C’est là que j’interviens.

Si tu veux la paix du cerveau, savoir gérer mieux ton bordel et te détendre du string vis-à-vis de ta vie, voici quelques astuces pour te simplifier la vie.

Premièrement, ne cherche pas à ce que tout soit simple.

Surtout si comme moi, tu as le cerveau qui louche à chaque fois qu’un truc te semble TROP simple.

Le simple n’est pas forcément adapté à toutes les situations. Sinon, en amour crois moi mon petit lapin, on se ferait tous bien chi**.

C’est là que le bât blesse. On pense vouloir du simple, alors qu’en vrai, on aime le compliqué. L’être humain est complexe. Il a des complexes. Effectivement, s’imaginer une route droite, toute tracée, où l’on sait où on va, cela semble ultra mignon, c’est rassurant, on a envie de se lover dedans. Mais, je te le redis une nouvelle fois… On se fait chi**.

Si la mer n’avait jamais de vagues, si la vie ne faisait pas de vagues, on serait tous obligés de se regarder dans le blanc des yeux comme des couillons qui n’ont quasiment rien à se dire.

Car oui, les remous, les vagues, le pas simple, le très compliqué… C’est notre sujet de discussion favori. A nous, humains normalement constitués.

Les gens ont une passion : Ils adorent parler de leurs problèmes.

Enlève-leur ça, tu les tues.

Les pubs s’en servent d’ailleurs contre toi, m’enfin, c’est un autre sujet.

Donc, mon petit lapinou farci de soucis, garde-en un peu de tes problèmes, et de ton bordel ! Personne n’a envie que tu meures, surtout pas toi. (Je présume.)

Deuxièmement, lorsque c’est trop compliqué, si tu veux te simplifier la vie, limite tes choix.

Trop de choix, tue ton bien-être intérieur.

En plus de te tuer des neurones. J’dis ça, j’dis rien.

Pas plus tard que cette semaine, j’ai passé d’innombrables heures à essayer de trouver le plugin parfait pour faire fonctionner ce site. Si tu savais le nombre de plugins qu’il existe pour faire tourner une machine comme celle-ci, tu aurais clairement envie de te flinguer.

C’est loin d’être simple !

Devant l’ardence de la tâche (je n’ai aucune idée de si ça se dit ça ou non, menfoumentape again !) j’avais deux choix.

  1. Mourir.
  2. Trier petit à petit en ajoutant des critères de sélection afin de toujours plus affiner et finir par en arriver à ne plus avoir besoin de faire de choix du tout.

C’est le principe exact que j’ai utilisé dans la méthode pour t’aider à faire la paix avec la sélection de potentiels rendez-vous amoureux, que j’ai mise dans le pack L.O.V.E. (Que tu peux trouver en cliquant ici grâce à mon plugin de rêve durement mis en place sur ce site !)

Affiner tes critères, les aligner avec ce qui te ressemble et dont tu as besoin, (et non pas ce dont tu as envie, GROSSE NUANCE !) et ce, de plus en plus, de sorte à ce qu’il ne te reste qu’un nombre vraiment très limité de choix.

Il a été démontré en psychologie maintes fois que plus nous avons de choix, plus nous avons de chances d’être profondément malheureux.

C’est… Malheureux.

J’aime tellement pas les gens malheureux, que si tu as un minimum de compassion pour moi, j’espère que tu vas appliquer ça, et faire en sorte de limiter tes sélections à seulement un choix ou deux, de sorte à te simplifier la vie comme il se doit.

En benêt du forme. (#HumourPourri !)

Et enfin troisièmement, pour te simplifier la vie, tu as besoin d’un plan !

Un plan mon petit roudoudou, c’est TA Priorité.

Si tu as un plan, dans la vie, tout te paraîtra encore plus simple que de manger un carré de chocolat. (Non, je n’ai pas d’actions chez Loundt, ou Malika, tendrement chocolat, ou Ferroro)

Je ne sais pas d’où vient l’idée (fausse) selon laquelle les gens qui font des plans sont chia*ts.

D’après moi (et je ne suis pas coach pour rien !) les gens qui ont des plans, surtout ceux qui font des plans sur la comète, sont en moyenne 70% plus à même d’aller au bout des choses et de réaliser leurs objectifs, quels qu’ils soient.

Un plan permet de savoir sur quoi mettre le focus.

Il permet aussi de savoir vers quoi se diriger, où aller, et quoi mettre en priorité dans son cerveau. Notamment au niveau des informations.
Cela détermine les informations que l’on va aller chercher, et aussi nous permettre de gagner un temps précieux, notamment sur le point que j’ai évoqué précédemment. Les choix !

Avec un plan, on sait automatiquement quoi chercher, comment le trouver et par quel moyen.

Un plan peut être malléable, nous ne sommes pas obligés de nous y tenir forcément, mais son avantage (certain !) reste avant tout de nous aider à clarifier tout notre GWO BOWDEL.

(J’avais été bien trop sage dans les formules utilisées de ce paragraphe jusqu’ici lol)

Donc, planifie, planifie, planifie mon zouzou !

Si tu veux, et si vous êtes nombreux à me le demander en commentaires, je vous donnerai deux trois astuces pour planifier vite et bien dans un prochain article.

Le carré de chocolat pouvant faire partie intégrante du plan. On est bien d’accord.

Donc en résumé :

  • Se simplifier la vie, c’est la vie !
  • Trop de choix = Prise de choux.
  • Plus facile n’est pas forcément ce que tu recherches !
  • Clarté d’esprit = POWER
  • Un plan, et v’lan PanPan !
  • Ouais, moi aussi je t’aime mon petit lapin.
  • Sois heureux – se !

Au cas où tu aies encore un doute, un bon coach peut t’aider à faire tout ça, et il peut même t’aider à faire en sorte que ça te ressemble et te guider tout le long du processus. MAIS IL NE FERA JAMAIS TOUT CA A TA PUT*** DE PLACE.

Ça fait du bien quand ça sort. 😉

Oh et en passant, juste comme ça, j’ai caché dans cet article une autre façon de se simplifier la vie, la meilleure. Si tu la trouves, mets la vite dans les commentaires que j’vois si t’as juste !

 

Voici comme d’hab quelques bouquins pour aller plus loin :

@ Bientôt quelque part mon petit zigouigoui.

(Vendredi ici, comme d’hab, et partout ailleurs à n’importe quelle heure sur les réseaux sociaux, si tu dis bonjour. Sinon, vas chi** ! Menfoumentape !)

Ps : J’ai bouffé du lion. C’est de ta faute, tu m’obliges à parler de chocolat ! Voilà ce qu’il arrive !!!

Ps² : Non, je n’ai pas bouffé du chat. Ils perdent leurs poils en ce moment et c’est dégeu, ça reste dans les dents.

Ps 3 : Si tu as rigolé, ne serait-ce qu’une fois en lisant cet article, tu peux me récompenser en m’offrant un café (en intraveineuse !) en cliquant sur l’image que voici :

Offrez-moi un café ! Alice Kara


Alice Kara
Alice Kara

Coach déjantée spécialiste de la vulnérabilité et de l’imparfaititude aux méthodes farfelues et ultra efficaces, Alice Kara dénote dans le monde du développement personnel ! Ses techniques, elle les crée et les peaufine avec des outils qu’on ne voit nulle part ailleurs, ça surprend au départ, mais on s’y fait vite ! Ses programmes de coaching sont à son image, teintés de psychologie, provocants, délirants, percutants, et drôles.

Commenter avec Facebook...

    13 replies to "Comment faire pour se simplifier la vie ? #PaixIntérieure"

    • Nolwenn

      Et je dis ouiii pour l’article de planificator !!

    • Nolwenn

      J avais 2 choix mourir ou trier petit à petit … 😂😂 effectivement quand il y a 2 choix c’est plus rapide 😉 moi je pense que la manière cachee de se simplifier la vie c’est de faire appel a une coach nawak qui vient nous mettre le nez dans note bowdel non ? Hasta la vista Sarah connor

      • Alice Kara

        Lol ce choix là, se fait… À tes risques et périls ! 😉

    • Christel

      Ah ah ben oui c’est évident…allez mfmt.. même pas peur..même pas mal 🤣👍

    • Christel

      Hello Alice.
      Merci pour les tuyaux. Je dis oui aux articles pour planifier le bazar..euh non juste pour avoir un plan et survoler le bordel…
      Une autre façon de se simplifier la vie qui se serait caché dans ton article… ben j’ai bien lu partout qu’il fallait manger du chocolat… et puis être en paix avec soi…s’aimer, se connaître, se respecter…donc plus facile de faire des choix alignés avec soi..et puis s’aimer, être en paix avec soi c’est être en paix avec le bordel au final..non? Le bordel c’est la vie, et nous aussi on est la vie du moins on en fait partie…
      A bientôt ici ou ailleurs mais à bientôt.
      Christel

      • Alice Kara

        Aller, parce que t’as été sage, et que tu t’es creusé la ciboule… Un petit indice… MFMT ?

    • Alex Renault

      merci beacoup alice si tu fait une conference convention??? bref menfoumentape sur paris ou bordeaux ou toulouse j aimerais etre au jus jeuxvideogamer@hotmail.com merci pour tout et a bientot

      • Alice Kara

        Hello Alex !
        Pour l’instant je travaille sur un spectacle Stand Up, du coup j’ai mis en suspend les conférences. Pour être tenu au jus de mes futures interventions, tu peux t’inscrire via les pop ups (chiatiques) qui apparaissent un peu partout sur ce site et t’auras toutes les exclus 😉 à bientôt !

    • Clochette

      Salutations Alice! Merci pour cette inspiration simplifiée lol

      En gros la vie elle aime nous mettre de dawa parce qu’on aime ça et que ça occupe. Ce que j’ai compris c’est que, le bowdel fait partie de la life, la simplicité c’est de l’accepter et changer sa façon de voir les choses.
      Le bowdel est inévitablement casse couille mais on peut le rendre simple si on l’accepte, si on s’en sert pour faire du tri dans ce qu’on veut vraiment, enfin ce dont on a besoin ( et on a d’abord besoin de ce foutu bowdel pour savoir faire ses choix #paradoxe^^)

      Bordel-> ok j’accepte-> comment je simplifie? -> je fais le tri -> je trie: ce que je veux versus ce dont j’ai besoin # j’aibesoindebowdel -> je sais! = j’affine selon des critères pour que le choix s’impose #c’estplusunchoixmaisuneévidence -> si j’ai un objectif précis, je planifie les étapes (ça empêche les neurones de griller^^)# ménageàbowdelmind !!!! -> on se sent libéréééééééééééééé, délivréééééééééééééééé (fallait que je la sorte hih) -> on se sent plus heureux => la life est la même c’est nous qui la vivons plus simplement!!!

      Perso, chaque fois que j’ai fait des choix selon mes envies c’est là que le bowdel s’est pointer façon touché/coulé j’ai coulé ton porte avion=> game over! On rejoue?
      Mais depuis que je me concentre sur ce dont j’ai besoin pour être en accord avec myself et mes besoins(étre heureuse), je rencontre qui je suis réellement et les choix se sont restreint plus facilement (la vie elle veut qu’on soit heureux non?). J’ai arrêté de me poser 10 000 questions pour focusser sur les bonnes et ça simplifie beaucoup. Et du coup on lâche aussi le contrôle qu’on essaie d’avoir sur la vie qui va te foutre le bowdel encore plus pour que tu captes que “ya rien à contrôler”

      Ps: ouiiiiiiiiiiiiii un autre article sur planifier vite et bien! Plus d’Alice !!! Encore, encore…
      Ps2: tes articles, ils remuent les neurones, foutent un sourire sur la face mais qu’est ce qu’ils font du bien!!!!
      MERCIIIIIIIIIIIII

      • Alice Kara

        Tout le plaisir est pour moi ! et un vote pour l’article ou on planifie en mode RAF, un ! (Tu sauras bientôt ce qu’est le mode RAF, #NoSpoil)

    • François

      C’est l’essentiel … Put*** !!! lol

Laisser une baffouille